Home
 

S’offrir des vacances abordables au Québec

Ah, les paysages bucoliques du Québec. Cette province canadienne, bien qu’elle soit assez bien connue en France, garde encore mille et un mystères à ceux qui ne l’ont pas visité de fond en comble. C’est un lieu qui est aussi attirant en été, lorsque la saison des festivals bat son plein, que l’hiver, le moment par excellence pour vivre l’expérience « typique » québécoise.

Il y a vraiment différents styles de voyages que vous pouvez réaliser en vous rendant au Québec. Le problème, c’est que la vie en Amérique du Nord est très dispendieuse et que le budget pour vivre la vie de pacha devra être pharaonique. Souper dans un bon restaurant coûtera de 25 à 30 dollars, par exemple, et un hôtel quatre étoiles à Montréal fera grimper votre facture de près de 150$ ! Et ça, c’est pour un hôtel 4 étoiles de base, pas pour un lieu luxueux… comme vous pouvez voir, ça monte assez rapidement.

Si vous souhaitez plutôt y passer quelques semaines sans trop vous ruiner, il existe heureusement des moyens de vivre à moindres frais. Aujourd’hui, en tant que jeune montréalais frugal, je tenterez de vous donner quelques conseils pour passer de belles vacances tout en évitant de faire faillite à votre retour.

Oh, prenez note que je donnerai des prix en dollars canadiens et non pas en euros ou en d’autres devises. À titre indicatif, vous pouvez considérer que 10 dollars canadiens équivalent à 7.2 euros environ.

Trouver de l’hébergement à rabais

En premier lieu, pour les étudiants, il ne faut pas avoir peur des auberges de jeunesse au Québec. Pour y avoir passé quelques nuits déjà, je peux vous dire qu’elles sont assez confortables. Ce n’est pas ici que vous trouverez des rats ou encore des souris dans votre chambre! Pour une chambre partagée de 10 lits, ça vous coûtera entre 20 et 25 $ par nuit environ. Certains établissement offrent du Wi-fi, le petit déjeuner gratuit et se trouvent même à proximité du Centre-Ville.

Bien évidemment, certains ont un seuil de confort plus élevé et ils souhaiteront dormir dans un hôtel à la place. N’ayez pas honte, ça arrive aux meilleurs d’entre nous! Même là, on peut faire quelques économies. Le site web de Passeport Pom, avec ses fameux coupons-rabais, permet d’aller chercher entre 15 $ et 65 $ d’économie pour une nuit dans un hôtel. Le fonctionnement est assez simple: suffit de trouver un endroit à partir duquel télécharger votre coupon-rabais (la Grande Bibliothèque de Montréal, par exemple) et de le présenter sur place par la suite. Pas besoin d’abonnement ou quoi que ce soit d’autre pour avoir accès au rabais.

Les activités peu dispendieuses à Montréal

Vous passerez probablement un jour ou deux dans la métropole, avant de vous lancer dans l’exploration des contrées un peu plus rurales. Vous allez voir, ce ne sont pas les activités qui manquent là-bas.

L’humour de cabaret pas cher: Vous rêvez de découvrir à quoi ressemble un authentique humoriste québécois lorsqu’il monte sur les planches? Traquez les cabarets qui présentent des spectacles de la relève tout au long de l’année et vous pourriez payer environ 5$ pour un spectacle, bière exclue bien entendu. Le Brouhaha Pub, qui se trouve à proximité de la station de métro Rosemont, en est un bon exemple. Sinon, si vous arrivez en été pendant le Festival Juste Pour Rire, sachez qu’il existe une grande quantité de spectacles gratuits extérieurs pendant les trois semaines où il est présenté. Généralement, c’est en juillet.

L’improvisation: Toujours du côté de l’humour, sachez que l’improvisation est une discipline que les québécois adorent! Certains tournois ont même été organisés entre des comédiens québécois, français et de quelques autres pays européens (Suisse et Belgique, si je ne m’abuse) afin de promouvoir cet art. En gros, c’est un peu comme du théâtre, sauf que les comédiens se font donner le sujet de leur scène 30 secondes avant de monter sur les planches. Ils se concertent alors et doivent arriver à créer la meilleure scène possible sur un horizon de 1 à 4 minutes. Une autre équipe tentera de faire la même chose et le public votera ensuite pour la meilleure équipe. Les règles ressemblent même un peu au hockey: c’est très spécial! Une opportunité culturelle à ne pas manquer.

Le Vieux-Montréal: Impossible de ne pas profiter de sa visite dans la métropole sans prendre une belle petite marche dans le Vieux-Montréal afin d’apprécier l’architecture européenne qui y figure. Après tout, la ville a été fondée par les français en 1642, c’est normal que ça ressemble un peu à la France! Il y a aussi des cochers qui font faire des tours de calèche dans les environs, mais sachez que ce n’est pas donné. Vous devriez aussi en profiter pour visiter les magnifiques jardins du Château Ramezay, qui peuvent être vus gratuitement.

Les musées gratuits : On y parle notamment des soirées gratuites organisées par le Jardin Botanique et par divers autres établissements de renom dans la ville. Il suffit simplement de choisir les bons soirs (ou les bonnes journées) pour réussir à économiser!

Et si je souhaite sortir de Montréal ?

Maintenant que vous avez visité la ville, il est temps de faire un peu le tour de notre belle province. Il faut maintenant répondre à la question qui tue: quel est le moyen de transport le plus abordable au Québec? Est-ce l’autobus, le train, le jet privé?

Première, je vous confirme que ce n’est pas le jet privé (quelle surprise!). Le train, contrairement à l’Europe, s’avère assez dispendieux! Voyager entre Montréal et Québec, par exemple, vous coûtera 35 $ si vous réussissez à mettre la main sur un billet de la classe économie, mais ce n’est pas dit que vous réussirez. Pour l’autobus, c’est encore plus cher lorsque vous faites affaires avec certaines compagnies peu scrupuleuses comme Orléans Express, qui possèdent un monopole sur le corridor Montréal-Québec.

La meilleure façon de voyager, c’est sans conteste le covoiturage. Impossible si vous avez de grosses valises, me demandez-vous? Pas nécessairement! Certains conducteurs n’ont aucun problème à accepter votre surplus de bagages. Parmi les sites qui offrent ce service, Amigo Express est peut-être le leader de la province. Le voyage Montréal-Québec coûtera 15$ (plus un frais de réservation de 5$) et le site vous permet d’avoir accès à bien d’autres destinations.

Sinon, Facebook et ses groupes de voiturage dédiés est aussi une ressource à ne pas zapper. Cherchez simplement « Covoiturage Montréal – Québec », « Covoiturage Montréal – Gaspésie », bref vos destinations d’allée et de retour, et vous pourriez trouver des groupes qui publient des départs à des prix assez intéressants.

Les meilleures destinations hors des centres urbains

J’aurais pu vous parler de la Ville de Québec pendant longtemps, car c’est aussi une très belle destination touristique, mais je vais plutôt tenter de vous vantez quelques régions et leurs attraits.

La Gaspésie: Ah, c’est un endroit à ne pas manquer! Saviez-vous que le National Geographic l’avait inclus dans les 20 destinations à visiter dans le monde dans une de ses analyses en 2011? Il y a plusieurs belles raisons de s’y rendre. Premièrement, les fruits de mers y sont délicieux et pêchés localement. Ensuite, le paysage y est très riche: les vallées côtoient les mers et les montagnes et les plages y sont fort agréables, quoique pas aussi chaudes que le Mexique bien sûr! On y trouve aussi plusieurs parcs nationaux, qui peuvent vous recevoir pour une nuit ou deux en camping, advenant que vous puissiez louer du matériel pour l’activité. Honnêtement, pour vraiment savourer l’aspect nature que vous offre le Québec, c’est sans doute une des meilleures choses à faire: aller dans un parc national et faire du kayak, du rafting, de la randonnée pédestre dans les sentiers et monter de petites montagnes. La Gaspésie, avec ses vues bucoliques, vous permettra de le savourer au maximum.

Wendake: Visiter une réserve amérindienne pourrait être une très belle façon de découvrir comment vivaient les autochtones à l’époque. Certaines d’entre elles ont décider d’embrasser le tourisme comme une façon de diversifier leur économie, y compris la réserve de Wendake. Parmi les activités à y faire, vous pourrez compter les Pow-wow, de grandes fêtes traditionnelles, ainsi que les danses amérindiennes. Bien entendu, certains se feront un plaisir non-dissimulé de vous raconter leurs légendes autour d’un bon feu de camp tout en partageant avec vous la nourriture locale. Il existe à Wendake un musée, voire-même un hôtel musée, ce qui vous permet de bien vous imprégner de l’histoire amérindienne.

Charlevoix: Cette région du Québec est elle aussi très impressionnante à plusieurs égards. L’avantage, avec Charlevoix, c’est que vous pouvez y faire un peu tout ce que vous voulez! Bien sûr, la croisière aux baleines est sans aucun doute une attraction immanquable. Vous aurez la chance de trouver cinq ou six espèces différentes de ce mammifère énorme, qui se rassemblent chaque année dans le parc marin du Saguenay St-Laurent. Vous les verrez sortir leur tête de l’eau, certes, mais certaines baleines vont jusqu’à sauter avec leur corps en entier au-dessus du niveau de l’eau! Sinon, il est possible de ne pas payer et d’observer le parc à même le quai: vous ne vous approcherez pas autant mais vous serez tout de même en mesure de les apercevoir. Dites-vous que les rêves québécois comme les balades en traîneau à chiens et les promenades en raquettes (de grosses chaussures qui se portent au pied et qui, oui, ont plutôt l’air de raquettes de tennis) sont eux aussi possibles.

En conclusion

Pour finir, sachez que vous aurez, de toute façon, besoin de mettre votre main au porte-feuille pour voyager au Québec. Si vous venez de loin et que vous venez au Québec pour plusieurs mois, pensez à la solution de box à louer afin de mettre tous vos meubles de côté, sans pour autant payer un loyer astronomique ! Éviter les hôtels et les musées « pièges à touriste », qui demandent jusqu’à 20 dollars du billet pour l’entrée, sera une bonne façon de limiter vos dépenses. Tâchez de noter deux ou trois activités plus dispendieuses que vous souhaitez faire absolument et mettez de l’argent de côté pour celles-ci; pour le reste, faites comme nous le mentionnions précédemment et profiter des sites de rabais ainsi que des activités en plein air. Et, encore une fois, privilégiez le covoiturage aux dépens de l’autobus lorsque cela vous est possible.

Le Québec sera heureux de vous accueillir pour votre prochain voyage!

11 avril 2018 This post was written by Categories: Amérique du Nord No comments yet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top