Home
 

À la découverte de Madagascar

La grande île comme on l’appelle n’est pas avare de richesses naturelles. Les touristes s’intéressent de plus en plus à cette destination. Cette île bordée par l’océan Indien d’une part et par le canal de Mozambique de l’autre fut autrefois le paradis des pirates. Mais cet état insulaire au large des côtes sud-est de l’Afrique cache une beauté rare et unique au monde.

Des paysages bien distincts

On serait induit en erreur si on se cantonne à l’image que présente le dessin animé Madagascar. L’île est départagée en trois zones bien distinctes du nord au sud. La côte est avec la partie nord affiche un paysage typiquement tropical. Une végétation luxuriante et dense séduira les amoureux de la nature. On y retrouve des centaines d’espèces animales et végétales endémiques. La ville septentrionale de Madagascar, Diego Suarez, est une pure merveille avec ses quatre baies classées parmi les plus belles du monde. Les voyageurs du monde se ruent pour la visiter. Il est vraiment conseillé de réserver un hôtel à Diego avant l’arrivée, surtout durant la période estivale, car la ville est submergée par une marée de touristes à cette époque.

En passant par le centre, on remarquera un tout autre paysage avec la capitale. Antananarivo et ses 12 collines attirent par ses escaliers interminables, ses maisons traditionnelles qui côtoient les immeubles modernes, ses marchés qui sont animés une fois par semaine selon le quartier, etc. Partez pour un voyage de découverte à Madagascar et vous découvrirez tout cela. En réalité, la majorité du centre de l’île est composée de hauts plateaux. On y retrouve toutes les spécialités des autres régions de l’île dans cette capitale. Des produits artisanaux, de vanneries et d’autres œuvres d’art typiquement malgache.

Enfin, mais non le moindre, le sud et la partie ouest propose un paysage qui n’a rien à envier des paysages américains dignes des grands westerns. Avec un climat semi-désertique, les baobabs trônent en maître dans les vastes savanes. À noter que parmi les 8 espèces de baobabs existant dans le monde, 6 sont des exclusivités malgaches. Les « tsingy », surtout ceux de Bemaraha, que l’on peut qualifier de bizarreries de la nature valent aussi la peine d’être visités. Le parc national de l’Isalo, une vaste étendue désertique fait la renommée de cette partie sud de l’île. Un endroit unique au monde pour faire la rencontre de plusieurs espèces animales et végétales endémiques à Madagascar.

Off 

11 avril 2018 This post was written by Categories: Afrique Comments are off for this post


Top